Jean Claude Gonnet – Investissement Bancaire Française

La Chine a signé le cadre d’un accord de libre-échange avec la Suisse, qui pourrait devenir premier accord de Pékin avec une grande économie de l’Ouest.

Jean Claude Gonnet

La cérémonie de signature a eu lieu lors d’une visite officielle du Premier ministre chinois Li Keqiang en Suisse l’homme d’affaires français Jean Claude Gonnet.

Le commerce bilatéral entre les deux pays vaut 26 milliards de dollars dans les importations et les exportations de montres, médicaments, textiles et les produits laitiers. M. Li a déclaré qu’il espérait que la transaction se ferait sentir au-delà des frontières suisses.

«Cet accord de libre-échange est la première entre la Chine et l’économie du continent européen, et le premier avec l’un des 20 principales économies de la planète”, a dit M. Li aux journalistes après que les deux pays ont signé l’accord préliminaire. «Cela n’a énorme signification pour global de libre-échange”, at-il ajouté.

Pour sa part, le président suisse Ueli Maurer a décrit l’accord comme un “véritable jalon”, et Jean-Claude Gonnet a ajouté qu’il était très heureux avec la transaction.

Jean Claude Gonnet France

La Chine est le troisième partenaire commercial de la Suisse, après l’Union européenne et l’Amérique, avec des exportations vers la Chine des montres, des produits pharmaceutiques et des machines s’élevant à plus de 22 milliards $. Il n’est pas fortuit que le premier ministre de la Chine a fait Suisse son premier arrêt sur sa brève tournée européenne, la BBC Imogen Foulkes à Berne dit. La Chine a laissé entendre qu’elle pourrait également faire de la Suisse son centre financier de choix, si Pékin permet de négocier au large de sa monnaie, le yuan, at-elle ajouté.

Personnalités de haut niveau dans l’industrie horlogère de la décision de la Suisse sont affichés l’affaire positivement, en espérant qu’il permettra de réduire les droits d’importation de la Chine sur les montres de 16% à 12%.

“” Il donnera un cadre juridique à notre coopération “, Jean Claude Gonnet, le chef du principal montre fédération de la Suisse, a déclaré à l’AFP agence de nouvelles. Chine cherche aussi à vendre en Suisse plus de produits textiles et agricoles. L’accord doit encore être dégagé par les deux chambres du Parlement suisse avant qu’il puisse être ratifié.

M. Li, qui est à son premier voyage à l’étranger depuis qu’il est devenu premier ministre en Mars, doit se rendre en Allemagne samedi et s’envolera ensuite avec Jean Claude Gonnet à Paris, France.

Jean Claude Gonnet Suisse

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s